Skip to main content
Banner Image

Libre accès et licences libres: Présentation

Logo Wikimedia CommonsAvec  l’informatique et internet sont apparues de nouvelles possibilités de créer et diffuser des savoirs : il est désormais possible  de partager des informations sans aucune perte de qualité et de les diffuser à très grande échelle.

Cela ouvre aussi de nouvelles façons de mettre en commun des documents et de travailler en réseau : le mouvement du libre accès affirme l’importance de cette extension de l’accès à des savoirs nombreux,  disponibles pour tous et que chacun peut, éventuellement, compléter et enrichir. 

Les licences libres viennent compléter les règles de la propriété intellectuelles pour faciliter ces échanges - sans négliger les créateurs et leurs droits.

Guide du droit d'auteur : usage et création des ressources numériques

Bibliothécaire - UPMC

Gilles d'Eggis
 
Contact:
Bibliothèque Biologie Chimie Physique recherche
Bibliothèque universitaire Pierre et Marie Curie
4 place Jussieu
Patio 13-24, niveau Saint Bernard, case 261,
75252 Paris Cedex 05

Libre accès et gratutié

Le mouvement du libre accès n’a pas pour seul objectif la mise à disposition gratuite de contenus numériques : il s’agit aussi de permettre –  à certaines conditions - la  ré-utilisation, la diffusion et la modification des contenus auxquels vous avez accès. On trouve en revanche, de nombreux contenus gratuits qui ne sont pas des «  libres », puisqu’il est impossible ou interdit de les modifier ou de les re-distribuer.

Par exemple :

  • Dans le cas d’une publication scientifique, cela peut se traduire par l’accès libre aux données résultants de la recherche qui peuvent être ré-utilisées dans le cadre d’autres travaux.
  • Dans le cas des logiciels, on insiste plus encore sur l'ouverture du code source : le code d’un « logiciel libre » est ouvert,  c’est-à-dire qu’un développeur pourra s’il le souhaite ajouter des fonctionnalités ou modifier celles qui existent.

Les contenus libres ne sont pas sans valeur  – ils ont aussi un coût ! Bien souvent, la gratuité pour l’utilisateur final suppose un financement en amont : dans le cas des publications scientifiques, c’est souvent l’auteur (ou l’institution à laquelle il appartient) qui rémunère l’éditeur pour libérer les droits et permettre la diffusion.

De même, la mise à disposition des logiciels libres sur des serveurs peut engendrer des coûts (hébergement, maintenance, etc.) qui ne sont pas négligeables. Les associations qui animent les communautés libres, les sites comme wikipédia, font régulièrement appel aux dons pour assurer leurs fonctionnement.

 

Pour aller plus loin

Contrat Creative Commons
Le contenu de  BiblioGuides composante du portail documentaire Sorbonne Universités est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported